Procédure d’adhésion

L’adhésion au club des initiateurs est soumise à deux conditions dont les spécifications peuvent évoluer au fil du développement du club.

Faire siens les principes suivants :

  1. Le club n’adhère à aucune idéologie, à aucune doctrine. Il ne subit pas les programmes des partenaires et autres institutions spécialisées dans l’aide au développement.
    Il élabore ses propres points de vues en faisant primer les intérêts matériels et moraux du peuple comorien.
    Il pratique un patriotisme internationaliste, il n’oppose pas les intérêts des peuples, au contraire, il cultive la solidarité entre les peuples dans leur lutte contre l’exploitation et l’oppression, pour la prospérité.
  2. La position clivante qui détermine les frontières du camp du peuple se rapporte à la position sur l’Etat français : ami ou ennemi. Un Etat qui occupe une partie du territoire et qui domine l’autre partie ne saurait être considéré comme un ami, un partenaire. C’est notre cible principale. Nous ne sous-estimerons pas la place et le rôle de ses affidés comoriens.
  3. L’axe de notre lutte c’est la lutte contre la pauvreté qui présuppose la lutte pour l’indépendance, l’unité nationale, la démocratie et le progrès social
  4. Le club met en œuvre une démocratie interne dont les bases sont :
    – le vote à la majorité des positions et des responsables
    – la limitation des mandats
    – le respect des positions minoritaires
  5. Le club opte pour la voie pacifique et la conquête du pouvoir politique par les urnes.

Déposer une demande d’adhésion avec les informations suivantes :

Nom – prénom
Age ou date de naissance
Numéro what’sApp
Formation de base
Adresse mail
Pays de résidence
Pseudos utilisé dans chaque réseau social
Expérience politique
Motivation qui pousse à l’adhésion
Engagement à respecter les principes ci-dessus

Les demandes d’adhésion seront adressées à idriss@ukombozi.net. Le club pourra à tout moment changer de destinataire.

Cet article a 18 commentaires

  1. Azhar de Youssouf

    Je suis émerveillé par l’idée de construire un vrai parti politique dans ce pays qui puisse assoir des bases solides

    1. Merci pour vos encouragements. Rejoignez-nous pour participer à la création de ce parti. La phase actuelle concerne l’élaboration collective du programme politique qui servira de base de regroupement. lien Adhésion du site.

  2. Azhar

    Parmis vous dès aujourd’hui

    1. Bienvenu. Merci de suivre la procédure d’adhésion. J’attends votre courrier.

  3. Said Abdoulfatah

    J’adhère

    1. Bienvenue parmi nous. Pour rendre effectif votre adhésion, merci de suivre la procédure d’adhésion lien adhésion su site.

      1. Abbas

        Bonjour à tous, je n interviens que par rapport au sujet de Mayotte. Il est urgent de reconsidérer le problème de l adhésion de cette île à l ensemble de l archipel. 45 ans se sont écoulées depuis l independance et les paramètres ont changé. La nouvelle génération ne connait pas nos rapports insulaires et n en veut pas. Nous aurons beau considérer que Mayotte nous appartient aucun mahorais ne l entend de cette oreille. Comment voulez vous que des jeunes qui voient leurs frères comoriens venir a Mayotte pour chercher du travail, se soigner à leur risque et péril connaissant les conditions déplorables dans lesquelles nous vivons, aient envient de revenir dans l enfer dans lequel nous sommes plongés? Notre premier combat est de mettre fin a la dictature, d obtenir des conditions de vie meilleures avant d entreprendre des échanges avec l ile soeur. Quand nous aurons atteint le même niveau de vie nous pourrons discuter.

        1. Votre argument comporte une part de vérité incontestable. Mais l’analyse est incomplète.
          1- il se trouve qu’il y a des Maorais qui sont contre la séparation, qui militent pour l’unité nationale. Ils sont minoritaires, on ne les entends pas puisque tout est fait pour les étouffer. Mais ils existent et ils ont beaucoup de mérite
          2- On ne peut pas parler des jeunes maorais comme des ignorants de l’unité du pays. Des chanteurs, des écrivains et des sportifs montrent qu’il n’en est rien. Ce n’est pas une chose insignifiante que dans l’équipe nationale Cœlacanthe, il y ait des Maorais. On pourrait dire qu’ils viennent pour leur carrière internationale. Ce qui est peut-être vrai mais ils ne pourraient pas aller jouer pour un autre pays, Madagascar par exemple.
          3- vous avez raison sur les conditions de vie. Nous ne pouvons pas demander un retour pur et simple de Maore dans le pays, il faudra une période transitoire. Le Comité Maore avait formulé l’idée d’un pays deux administrations, administration conjointe de Maore et administration unique de la partie indépendante.
          4- vous avez mille fois raison de soulever la question du niveau de vie. C’est pour cela que notre orientation s’articule autour de la lutte contre la pauvreté, il nous faut un programme élaboré par nous pour combattre la misère qui sévit dans le pays et qui est la mère de tant de dérèglements sociaux et nationaux
          Merci pour votre contribution qui aide à échanger sur des questions essentielles.

  4. Khaled

    Il serait plus simple d’avoir un formulaire d’adhésion directement….

    Si ce n’est pas possible on se tiendra à l’envoie du mail mais en terme d’expérience utilisateur (UX) ce n’est pas le top.

    1. IdrissComores

      Il est évident que l’usage d’un formulaire pourrait simplifier la collecte des informations. Mais il ne s’agit pas seulement de collecter des informations. Il a été jugé utile de demander un effort supplémentaire au candidat. C’est tellement facile d’adhérer et d’en rester là. Nous en avons une amère expérience.
      En tout cas la voie de la création d’un parti au service du pays ne sera ni simple ni facile. Si on n’est pas disposé à un tout petit effort pour montrer sa détermination à intégrer les initiateurs, il sera difficile d’envisager la suite.
      Actuellement, on ne cherche pas la quantité mais la qualité.

  5. Ambidi Said MATTOIR

    FERVENT MILITANT QUE JE SUIS, JE NE PEUX QU’ADHERER PLEINEMENT!

    1. IdrissComores

      Je n’en doutais pas. J’attends le mail d’adhésion (lien adhésion du site) pour formaliser l’adhésion

  6. Said Mohamed

    J’adhère

    1. IdrissComores

      Merci pour votre confiance. Veuillez visiter le lien Adhésion et compléter la fiche d’adhésion. A bientôt

  7. Abdoul gaffour

    Bonjour !
    J’aimerais bien adhérer sans tarder. J epouse la volonté d’offrir une alternative à la population comorienne et à une nation unie et forte. Progressiste et démocrate dans mon intime, je m identifie aux principes enonciateurs et dénonciateurs d’une lutte juste et patriotique pour la souveraineté de notre nation dans sa diversité. Je me met à la disposition de l’organe appelé à faire rayonner les idées de Ucombozi.

    1. IdrissComores

      Bienvenue.
      Pour parvenir à créer du solide, il nous faut une démarche cohérente et un minimum de rigueur. Je vous invite à suivre la procédure d’adhésion.

    2. Mahamoud avoca

      pour être utile à mon pays qui manque trop des gens de bonne volonté à mon avis.

Répondre à Said Abdoulfatah Annuler la réponse